non-non-et-non-a-la-reforme-du-conge-parental-7369846

Non seulement, on veut changer les rythmes scolaires sans prévoir ce qui se passera autour (en tout cas pas partout),et maintenant on s'attaque aussi au congé parental... Croyez-vous qu'il soit un moyen de s'enrichir pour les familles, mesdames et messieurs les gouvernants ??? Avez-vous pensé à ce qu'adviendront nos enfants après la 1ére année passée à la maison ?? Avez-vous prévu les structures d'accueil pour ces encore tout petits ?? Avez-vous créé des emplois pour que nous puissions retourner dans la vie active ?? Parce que je peux vous en parler concrétement moi de tout ça !!

Après 20 ans de bons et loyaux services dans le monde du travail, je me suis retrouvée licenciée économique.. Bilan de compétences, formation professionnelle et je devais trouver ensuite le job de mes rêves... Alors le job de mes rêves fût finalement un cdd d'usage (non seulement c'est en déterminé mais tu es payé en fonction des heures proposées chaque semaine sur ton planning hebdomadaire qui peut aller de quelques heures à une semaine normale).. Le hasard heureux du calendrier a voulu que je sois en congé maternité juste à la fin d'un de ces CDD... J'ai donc accouché, me suis occupée de ma fille les premiers mois puis suis partie à la recherche d'un nouvel emploi... Plus de 300 lettres de motivation envoyées, dans tous mes secteurs de compétences, dans un rayon élargi !! Et en deux ans et demi, j'ai pu travailler 3 mois à mi-temps... 3 mois pendant lesquels je n'ai pu faire garder ma fille uniquement par la famille parce qu'aucune structure n'accueille les enfants à des heures compatibles avec ce job, parce qu'aucune nounou n'était intéressée par un contrat avec si peu d'heures si astreignantes (et je les comprends vu leur "trop large " salaire maintenant amputé en plus d'un panier repas !!)... et si je n'avais pas eu de proches disponibles à ce moment là, je n'aurais pu aller travailler ... Et pourtant , vous pouvez me croire, un salaire était bien nécessaire après quasi 18 mois sans aucun revenu de mon côté (droits assedic épuisés par le temps passé en formation et les premiers mois sans emplois, un mari "trop riche" pour que j'ai le droit à quelque aide que ce soit !!)...

Puis je suis tombée à nouveau enceinte pour notre plus grand bonheur et un bonhomme est venu nous rejoindre Alors,  j'ai décidé (puisque ça, j'y avais droit) de prendre un congé parental de trois ans... Et ce pour plusieurs raisons :

- la plus importante : j'ai eu la chance (même si cela ne fut pas un choix) de pouvoir élever ma fille jusqu'à son entrée à l'école sans quasi aucune interruption et nous avons toutes les deux adoré cela (et non ça ne l'a pas empêchée de réussir sa rentrée scolaire : elle est allée à l'école avec le sourire dès le premier jour et a très vite eu plein de copains et copines) et j'avais envie de pouvoir offrir cette même période à mon garçon

- le marché du travail ne se porte pas mieux, retourner me prendre des "non" (enfin quand les recruteurs daignent vous répondre) à longueur de temps, me voir proposer des salaires de misère qui ne couvriront pas les frais de garde du ti loup (et encore si je trouve une garde !), c'est très épuisant, non seulement pour moi mais aussi pour la sérénité de toute la maison

Et très sincérement je ne regrette pas... Les fins de mois ne sont toujours pas faciles, mais j'ai le bonheur de regarder grandir mes enfants, de grandir avec eux ...... Et sans les oppresser avec cette peur du lendemain (même si je réfléchis déjà à mon avenir professionnel pour après...).. Je connais une maman qui a deux enfants du même âge que les miens, qui a fait le choix de ne prendre qu'un an de congé parental et qui le regrette amérement... Elle ne trouve pas de travail et la seule fois où cela est arrivé, elle n'a pas trouvé de nounou ou de structure pour accueillir sa moins de deux ans à des heures compatibles avec celle du commerce... Son mari est en déplacement toute la semaine, elle n'a pas de famille pour l'aider..... Bref, elle est repartie dans ce maudit engrenage qui a bien failli me détruire (je vous assure que j'étais à un moment vraiment au bord de la dépression !!)... A l'école, il existe une garderie périscolaire, et nos enfants seront alors gardés si nous avons la chance de retrouver un travail mais avant ???

 

Alors, mesdames et messieurs les décideurs !! Attention  !! Avant de vouloir réformer pour notre soi-disant bien être, descendez voir la "France d'en bas", regardez notre quotidien et proposez nous des solutions réalistes et réalisables !!!

En attendant, je vous propose, à vous parents contre ce projet, d'aller signer la pétition qui se trouve ici : 

https://www.change.org/petitions/cong%C3%A9-parental-non-au-projet-de-loi-2013?utm_campaign=friend_inviter_modal&utm_medium=facebook&utm_source=share_petition&utm_term=permissions_dialog_false