Natmum bidouille

09 mai 2018

Anniversaire pirates pour ses 6 ans (fichiers à télécharger dedans)

Il y a quelques mois, mon ti loup a eu six ans... Six ans, c'est l'entrée en CP et s'il a changé de locaux et d'enseignants, il a gardé quasiment les mêmes copains que les années précédentes. La liste des invités pour son anniversaire n'a donc pas été bien longue à établir et le jour J prévu pendant les vacances d'automne a été attendu avec impatience. Les réponses positives ayant été reçues pour cette fête que le ti loup a choisi de passer sur le thème des pirates, il n'y avait plus qu'à s'amuser !!

deco

Pour commencer, nous avons installé un peu de décoration avec quelques messages sur la porte pour accueillir les invités. Nous avions aussi décoré le mur avec quelques accessoires et proverbes de pirates ... Le ti loup s'est aussi costumé et maquillé et a même eu l'idée de se fabriquer un perroquet pour l'accompagner dans son aventure du jour.

Les copains sont arrivés. Pour ceux et celles qui le souhaitaient , la fête a commencé par un peu de grimage pour pénétrer dans l'univers des pirates avant l'instant crucial de la découverte des missions du jour ....

missions pirate

 

ordre de mission à télécharger missions_pirate

Mission 1 : un bon pirate connait les bons mots !!

Chaque enfant a tiré au sort une lettre du scrabble et a du trouver un mot en rapport avec la piraterie. Quelques difficultés ont été rencontrés alors on a étendu le champ des possibles en ajoutant les mots en rapport avec la mer ou la météo.

Mission 2 : un bon pirate prend soin de son perroquet !!

J'avais dessiné un perroquet sur une feuille format A3. A tour de rôle, chaque enfant a collé une plume sur le dessin pour réchauffer le perroquet.

2017-10-253

Mission 3 : un bon pirate sait s'orienter

Les apprentis pirates ont reçu des labyrinthes imprimés après une recherche sur internet et ont dû les résoudre. Un grand classique de nos anniversaires qui plait toujours ici !!

labyrinthe

 

Mission 4 : un bon pirate a le sens de l'équilibre

Nous avions installé un banc penché entre deux fauteuils et chaque apprenti pirate devait le traverser en gardant l'équilibre et le sabre (en plastique) serré entre ses dents.  Cette animation a remporté un véritable succès. Les enfants ont adoré et se sont encouragés mutuellement.

equilibre

Mission 5 : un bon pirate connait nos habitudes

Au départ, j'avais envisagé des questions auxquelles les apprentis pirates auraient dû répondre mais je n'ai pas réussi à en formuler qui ne me paraissent pas ou trop simples ou trop compliquées. Alors, j'en ai rédigé quelques unes sur des feuilles A3 et les enfants devaient trouver les réponses grâce aux dessins qui leur étaient proposés. La minette et sa copine, toutes les deux en CE2 et bonnes lectrices, ont  animé le jeu en interrogeant les "petits" . Tout le monde a participé avec beaucoup d'enthousiasme !

vocabulaire

 

Mission 6 : un bon pirate sait travailler en équipe

Cette mission a été l'occasion d'un sacré brouhaha et de beaucoup de fous rires ! Chaque apprenti pirate devait coller une gommette sur le bandeau de la jeune pirate dessinée. Seulement, il avait les yeux bandés et devait se diriger grâce aux indications de ses copains hurlant à tue-tête ... Je dois avouer que nos apprentis ont encore quelques progrès à faire pour être audibles !!

equipe

 

Mission 7 : un bon pirate doit avoir de la force

J'ai eu l'idée de cette mission le jour J, elle ne figure donc pas sur l'ordre de mission mais a, elle aussi, été très appréciée des enfants. La veille, je suis allée à Action et j'ai trouvé un appareil à tout petit prix pour gonfler les ballons. En le découvrant, les loulous de la maison ont adoré et c'est pour cela que j'ai décidé d'ajouter cette activité. Et donc à tour de rôle, chaque enfant devait gonfler le ballon de la couleur de son choix.  Enfin, ça c'était l'idée initiale car chaque apprenti pirate a voulu renouveller plusieurs fois l'expérience et nous nous sommes retrouvés avec beaucoup de ballons gonflés.

force

 

Voilà ! toutes les missions étant remplies, il ne restait plus qu'à déchiffrer le message pour trouver le coffre aux trésors. J'avais préparé un code (chaque image correspond à une lettre de l'alphabet) et un diagramme à décoder et voilà le résultat :

code

le code à télécharger est ici CODE_PIRATE , vous trouverez le message ici message_pirate

Et voilà, il n'y avait plus qu'à déplacer les manteaux pour découvrir le coffre :

coffre

A l'intérieur, chaque apprenti y a trouvé une médaille et une mini coupe qui contenait un diplome de pirate à son nom (trouvé sur Internet).

Pour le reste de l'anniversaire, nous avons repris les ingrédients habituels : musique, friandises et gâteau ... Je n'ai pas de photo de celui des 6ans mais je me suis fortement inspiré de celui ci .

Une fois encore, les enfants ont apparemment passé un bon moment .. Il n'y a plus qu'à attendre de connaitre le thème des 7 ans ....

Posté par natmum02 à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 avril 2018

Ce matin, j'ai piscine...

piscine

Comme une bonne centaine de fois depuis 5 ans, j'ai piscine !! alors vous m'imaginez barbotant dans une eau calme et tranquille, entourée de sportifs enchainant les longueurs... 

Et bien que nenni !! Ce matin, j'ai piscine avec une centaine d'enfants !! Et oui je suis parent accompagnateur agréé pour l'école... Alors voilà comment ça se passe par chez nous :

- pour commencer dans notre école, les enseignants courent après les parents volontaires pour passer l'agrément et accompagner ces chères petites têtes blondes, brunes ou rousses dans le grand bain ... et ça leur prend parfois beaucoup de temps et de talent pour convaincre !

- puis une fois, les "équipes" de parents formés, nous prenons le car avec deux enseignants et leur classe pour rejoindre la piscine où arrivent en même temps que nous deux classes d'une autre école . et oui, parce que dans notre piscine, ce sont 4 classes de niveaux différents qui sont sur le même créneau.

Vient alors le temps savoureux des vestiaires :

Nous nous les partageons tant bien que mal selon les années. Nous nous retrouvons alors , quand ce sont les plus jeunes, avec des enfants qui ne savent pas se déshabiller , qui n'ont pas leur maillot de bain, ou leur serviette éponge; des enfants qui parfois ont un arôme de "j'attendais la douche de la piscine pour me laver" ou des sous vêtements qui ont été portés plusieurs jours d'affilée (il existe aussi sans doute des culottes aquaphobes)... et là, dans un bruit évident (4 classes = une centaine d'enfants dans le meilleur des cas dans un endroit où tout résonne), nous tentons de leur expliquer de bien mettre leurs chaussettes dans leurs chaussures pour les retrouver tout à l'heure, de poser leur serviette sur la porte de leur casier pour s'y emmitoufler dès leur retour, de ne rien laisser traîner par terre .... Puis vient l'heure terrible des cheveux des filles, parfois très longs mais pour lesquels personne n'a prévu un élastique (on sait à quel point c'est pratique une crinière mouillée sur le visage) et pour celles dont les parents l'ont prévu : l'enfilage du bonnet de bain .. Celui en "plastique" qui est une torture à enfiler ,d 'autant plus si dans le pire des cas, la tête blonde, brune ou rousse est habitée...

Puis, on passe par les toilettes et la douche et enfin on arrive dans la piscine.

C'est d'abord la première séance, celle où les enfants passent un test pour connaitre leur niveau et les répartir par groupes. Les enfants de toutes les classes (et donc des deux écoles) sont mélangés et l'enseignant et le parent accompagnateur peuvent tout à fait se retrouver avec un enfant inconnu. Si l'adaptation est en générale immédiate, elle peut s'avérer parfois difficile pour les enfants aquaphobes qui,en plus de leur angoisse de l'eau, doivent aussi faire "confiance à des inconnus" pour les rassurer. 

A partir de la 2éme séance, les enfants se posent devant l'affiche de leur groupe et attendent que leur encadrant vienne les chercher (soit un enseignant, soit un maître nageur) et les parents se répartissent en fonction des besoins.

40 minutes sont passées, c'est l'heure de retourner au vestiaire après avoir réussi à sortir les plus récalcitrants de l'eau. Le passage par la douche est évidemment bruyant et c'est le moment de "déloger les squatteurs" qui pensent qu'ils ont un temps indéfini à passer sous la douche. 

Sauf que !! Sauf que entre la sortie de l'eau et l'entrée dans le bus, il y a vingt minutes. Vingt minutes pour :

- se rincer (non on ne prend pas son shampoing, on n'a pas le temps de se laver !!) ,

- se sécher (autant dire que les coins et les cheveux restent bien humides),

- s'habiller (merci aux parents qui pensent que jeans et autres collants sont faciles à enfiler sur un enfant pas tout à fait sec),

- mettre les chaussures (enfin après avoir retrouvé les chaussettes perdues malgrè la consigne "on range ses chaussettes dans ses chaussures) ,

- lacer les chaussures (bah oui en début de primaire, 80% des enfants ne savent pas faire leur lacet mais les parents non accompagnateurs n'imaginent pas que ces mêmes 80% d'enfants ont besoin d'aide et que clairement on n'a pas le temps !!).

Et dans ce laps de temps, il faut aussi :

- vérifier que Jean n'a pas embarqué dans son sac de piscine le pantalon que cherche désespèrement son ami Pierre,

- expliquer à Maelys et Gertrude, que non, on ne leur séchera pas les cheveux parce qu'en réalité elles sont 30 filles dans le groupe et qu'il n'y a un qu'un séchoir 

- dénicher l'heureux propriétaire de la chaussette retrouvée au fond d'un casier censé être vide

.....

Puis enfin, on est dans le bus. On nous dépose à l'école . Et ouf, cette fois encore, tout s'est bien passé !!

Enfin presque, puisque Isidore vient de s'apercevoir qu'il a oublié son sac bleu (comme les sièges) sous un siège dans le car. Alors on se retourne et ... trop tard, le car est parti !!

Je t'ai fait grâce de la maman qui accompagne dans les vestiaires mais ne s'occupe que de SON enfant , des enfants squatteurs de cabines qui t'obligeraient presque à endosser tes vêtements directement sur ton maillot hyper trempé, de celui qui a oublié son maillot de bain et t'oblige à aller dans la caisse magique en trouver un à sa taille (et après lequel il faudra courir après la séance parce qu'il a mis dans son sac le maillot de la piscine) ....

Non je ne suis pas maso, parce que la piscine, c'est aussi voir des enfants apprivoiser cet élément qu'est l'eau et finir par vraiment s'y amuser , découvrir la fierté dans leur regard quand ils ont vaincu leur peur , les voir progresser et les sentir reconnaissants de cette confiance qu'on les a aidés à trouver...

Alors à l'usage du parent non accompagnateur, pensez seulement pour nous simplifier la vie (et celle de vos enfants surtout) , à leur donner un sac avec les bonnes affaires, à les habiller d'un survêtement facile à enfiler et de chaussures à scratch et tout sera parfait !!

 

Posté par natmum02 à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2018

la tour de l'horloge

Cet été, nous avons eu la possibilité de découvrir le musée de la tour de l'horloge à Guines dans le Pas-de-Calais. Proposée par le travail de l'homme, cette excursion était en 2 parties, le matin visite du musée et l'après midi était lui consacré aux plaisirs de la plage d' Hardelot.

Et la visite de ce musée nous a enchantés et nous a parue trop courte (il faudra qu'on trouve un moyen d'y retourner sans les "inconvénients" du chronométrage nécessaire du voyage de groupe !).

guines hardelot1

Pour commencer il faut savoir que ce musée est composée de deux parties. Une qui traite du moyen-âge et du monde de la chevalerie et l'autre qui parle de l'arrivée des vikings dans la région.

Il faut aussi savoir que ce n'est pas un musée comme les autres puisqu'on peut y vivre quelques aventures.  Les enfants ont adoré pouvoir profiter des costumes laissés à disposition et tester les objets qui composent la collection (comme le pressoir). On peut aussi tester la fabrication d'une côte de mailles ou découvrir de manière olfactive toutes les épices utilisées couramment à cette époque. 

guines hardelot2

Nous sommes même montés dans une reconstitution de drakkar et avons voyagé comme les vikings ! La visite s'est terminée par la dégustation d'un verre d'hypocras : vin parfumé aux épices et aux plantes à servir en apéritif ou au dessert et qui se boit très frais. 

Nous avons adoré cette visite (même si elle nous a paru trop courte). Nous avons été accueillis très chaleureusement, les enfants se sont amusés comme des fous tout en apprenant. Il faut absolument qu'on y retourne pour passer un long moment dans la salle des jeux (il y a tout un tas de jeux de société de l'époque à tester !).  Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à y aller, vous passerez , sans aucun doute, un excellent moment !!

guines hardelot3

Posté par natmum02 à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mars 2018

La chasse à la rose

Honte à moi qui pense toujours qu'il faut que je vous parle de nos super activités et qui ne prend pas le temps de me poser devant l'ordi pour le faire ... Alors aujourd'hui, je reste scotchée devant mon écran jusqu'à ce que je vous ai tout raconté sur cette jolie découverte estivale.

Revenons donc quelques mois en arrière. C'est l'été, il fait bon même si le ciel est un peu gris. Nous sommes tous les 4 en vacances même si nous ne partons pas. C'est donc l'occasion de découvrir un peu mieux notre ville natale (ok l'homme est né à Lyon mais est arrivé ici à l'âge de 6 mois alors c'est pareil non ?). Nous sommes passés à l'office du tourisme et notre attention a été attirée par un livret appelé "la chasse à la rose - mais où est Tom ?". Nous apprenons alors que pour la somme de 2€, nous pouvons acquérir le livret (et son chouette crayon de bois rigolo) et nous lancer dans une chasse sur le thème de l'art déco (très florissant dans notre ville). Nous décidons donc d'en prendre deux et après que nos loulous ont revêtu leur tenue d'aventurier, nous partons à la recherche de Tom.

chasse a la rose

Le livet nous envoie donc sur les traces de Tom à l'aide d'indices et d'épreuves à remplir . Chaque nouvelle mission nous permet d'aller vers un autre lieu et nous progressons peu à peu dans notre quête. Le départ se fait à l'office du tourisme, et le retour au même endroit où nous attend notre récompense : un badge (dont je regrette un peu qu'il soit en anglais pour nos loulous locaux !!) et un diplôme dont les enfants sont très fiers ! 

chasse a la rose1

Je ne vous dévoilerais pas les énigmes à résoudre pour laisser la surprise à ceux qui voudraient se lancer dans l'aventure. Sachez juste que nous avons joué avec l'alphabet et les nombres, que nous avons dessiné et que nous avons aussi appris grâce aux anecdotes contenues dans le livret. Et surtout, nous avons découvert notre ville sous un nouvel aspect, en apprenant à lever la tête et ouvrir grands les yeux. Nous avons adoré l'expérience, et la referons sûrement avec les enfants quand ils seront plus grands car leur perception sera sans doute différente ! 

Je ne peux, en tout cas, que vous conseiller de vous lancer dans ce type d'aventures en n'hésitant pas à ouvrir la porte de l'office du tourisme de l'endroit où vous vous trouvez pour savoir s'ils proposent ce genre d'activités. 

Je vous laisse avec quelques merveilles qu'on ne peut découvrir qu'en levant les yeux....

chasse a la rose2

 

Posté par natmum02 à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 novembre 2017

Etre amapienne ..........

Depuis le 1er juin, je suis, enfin nous sommes, amapiens... Amapiens ? qu'est ce que c'est ? Etre amapien(ne) , c'est être adhérent d'une AMAP (association pour le maintien de l'agriculture paysanne). Vous réglez en général une côtisation annuelle peu élevée (ici 13€ par exemple)  puis vous souscrivez des contrats avec les producteurs partenaires de cette association. Ici il y en a 3 à l'année , une maraichère qui propose des paniers de légumes à 9€ et 14€ , un boulanger et une fromagère, il y a aussi des occasionnels qui permettent de récupérer des colis de viande.

Chaque contrat vous engage sur un nombre de paniers ou semaines de livraison (ici 20 en général) que l'on règle à l'avance. Cela permet aux agriculteurs d'avoir un revenu minimum fixe. Les producteurs sont présents lors des livraisons qui se passent sur un créneau horaire et à un endroit précis (ici le jeudi soir dans une salle prêtée par la commune). Ils répondent à toutes vos questions sur leurs produits (mode de production, recettes etc.).

Je n'ai soucrit qu'au panier de légumes car le boulanger et la fromagère sont sur un marché que nous fréquentons et je m'y fournis régulièrement chez eux. Je ne suis par contre pas sûre de pouvoir anticiper notre consommation de pain et fromage sur plusieurs semaines. Il est pourtant certain que nous nous régalons à chaque dégustation de leurs produits.

Je vous mets quelques photos de nos paniers reçus entre juin et octobre. 

Montages

Les paniers sont toujours bien fournis et diversifiés et ils nous ont permis de découvrir (ou redécouvrir) de nouveaux légumes (blettes, chou-rave, baby boo, chou chinois ...) Les échanges entre amapiens (et oui on se retrouve toutes les semaines à la même heure, au même endroit) ou avec la maraichère permettent aussi de tester de nouvelles recettes . Nous avons d'ailleurs créé un blog pour les recenser (vous pouvez le consulter ici )

Mais être amapien, ce n'est pas qu'être consommateur, c'est aussi être acteur de sa propre consommation ! D'abord parce qu'on choisit de manger sain et local en soutenant les producteurs de "notre coin". Ensuite parce que dans notre AMAP, chacun s'engage à être présent au moins une fois (sur les 20 semaines) pour aider à la distribution des paniers.

Et puis aussi, parce qu'ici , nous avons une maraîchère, qui dans sa ferme, a créé une salle de convivialité où elle est toujours ravie de nous accueillir. On y va pour des repas ou des goûters partagés, on en profite pour "filer un coup de main" sur l'exploitation : cueillette, ramassage, arrachage, égrenage....). On y fait la fête comme ce 26 août où se sont retrouvés plusieurs producteurs et associations autour du "bien manger" dans le respect des agriculteurs. On y apprend, on y échange lors d'ateliers cuisine. On découvre la nature (les enfants ont pu récolter les oeufs, observer les poussins etc.)

aiguilles

 

Une AMAP, c'est aussi une association qui en soutient d'autres, qui propose des soirées à thèmes . Ici notre AMAP a parrainé le germoir des possibles , organisé des soirées ciné débat avec des projections tels que Demain   ou encore les documentaires du festival alimenterre

Depuis que je suis amapienne, je mange mieux (et pas pour plus cher), je réfléchis aux recettes, je découvre de nouvelles saveurs (je n'aurais jamais penser à faire un gratin de scarole et pourtant je me suis régalée) . Depuis que je suis amapienne, j'ai rencontré des gens formidables avec qui les échanges sont simples. Ils m'apprennent à être un peu plus généreuse chaque jour, à donner plutôt que de garder au cas où ... Depuis que je suis amapienne, je réfléchis de plus en plus à ma(notre) consommation quotidienne, à ce qu'on pourrait éviter pour limiter les déchets ( sans non plus se priver et se mettre une pression folle).

 Bref, être amapien, amapienne, c'est bien nourrir son corps, mais aussi son cerveau et son coeur !

*Si vous aussi, vous avez tenté l'aventure de l'AMAP, n'hésitez pas à nous faire part de votre expérience en commentaires ici ou sur ma page facebook.

Posté par natmum02 à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 octobre 2017

Mon gratin de blettes

Récemment mis à jour9

Dans les paniers de l'AMAP, cet été, j'ai redécouvert les blettes ... J'y avais goûté il y a quelques années car un collègue en avait donné à Monsieur mais je n'avais pas adhéré. Et puis, j'ai profité de celles fournies dans le panier pour retester et  j'ai cette fois adoré ... (à tel point qu'à chaque fois que nous sommes allés à la ferme, j'en ai repris !!).

Voilà la façon dont je les prépare :

* Bien laver et séparer les feuilles des tiges. Couper les feuilles et les tiges en tronçons d'environ 1 à 2cms.

* Cuire à la vapeur les feuilles pendant 10 minutes, les tiges pendant 30 minutes

* Faire ensuite revenir les feuilles dans du beurre et de l'ail . Réserver.

* Dans un plat à gratin, déposer les tiges, couvrir de béchamel. Poser les feuilles sur le dessus, verser le reste de la béchamel. Parsemer de fromage râpé et enfourner à 200° (th7) une trentaine de minutes.

 

Posté par natmum02 à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 octobre 2017

confit de poivrons

20171001_130741

Les poivrons sont, en ce moment, présents toutes les semaines dans le panier de l'AMAP. Et je n'en suis pas très friande (à part dans la ratatouille). J'en ai donc émincé et congelé une partie pour l'hiver, mais j'ai aussi décidé de tester de nouvelles recettes, et après avoir consulté plusieurs recettes sur le net, je me suis lancée dans la confection d'un confit à ma façon . Monsieur adore et moi, j'ai hâte de le tester sur du fromage frais de chèvre.

Pour tester cette recette , il vous faudra 500g de poivrons, une gousse d'ail, 1 càs de vinaigre balsamique, 1 càs de vergeoise brune, 2 à 3 càs de sucre en poudre,  1 càc de paprika (ou une pointe de piment d'espelette si on préfère) ,du basilic et une poignée de raisins secs blonds.

* Laver les poivrons et les mettre dans un plat hermétique allant au four micro-ondes. Faire chauffer 5 à 7 minutes. Garder l'eau de cuisson. Laisser refroidir puis éplucher les poivrons (si vous souhaitez utiliser une autre méthode pour les éplucher n'hésitez pas ! )

* Dans une casserole, mettre l'eau de cuisson, les poivrons épluchés et coupés en petits morceaux, le vinaigre balsamique, l'ail émincé, la vergeoise et le sucre et le paprika (ou piment d'espelette).

* Faire compoter vingt minutes à feu moyen puis ajouter les raisins secs et le basilic. Laisser confire encore une dizaine de minutes.

* Verser dans des pots en verre qui ferment hermétiquement, puis les retourner. 

Posté par natmum02 à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2017

Baby boo façon carbonara

Récemment mis à jour3

Depuis le mois de juin, nous sommes Amapiens, c'est à dire que nous avons adhéré à une amap près de chez nous et avons la chance de bénéficier tous les jeudis soirs d'un panier de légumes bios, locaux et de saison. 

Et la semaine dernière, nous avons eu le plaisir de découvrir les baby boos ... Des petites courges blanches si mignonnes qu'on n'hésite même à les déguster ... Et on aurait eu tort : c'est juste trop bon , un goût de chataigne délicieux !!

Et une préparation ultra simplissime pour laquelle il vous faut : 4 baby boo, 100g de lardons fumés, 3 càs de crême fraiche et du fromage râpé.

Bien nettoyer les baby boo et les faire cuire à la vapeur une quinzaine de minutes.. Pendant ce temps, faire revenir les lardons à la poêle puis ajouter la crême fraice et réserver.

Couper le chapeau des baby boo, retirer les pépins, farcir avec les lardons et la crème. Saupoudrer de fromage râpé et enfourner à 200° une bonne vingtaine de minutes ... Ensuite, régalez vous !!!

Posté par natmum02 à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 juillet 2017

courgettes à tartiner

20170726_203702

La courgette, légume star de l'été,  peut se manger de bien différentes façons. .. Je vous propose aujourd'hui  de la déguster en tartinade : idéal pour l'apėro ou le pique nique... Une seule condition : l'accompagner d'un bon pain !

Ingrédients pour 500g de chair de courgettes  (à ajuster selon la taille de la courgette) : 500g de chair de courgettes,  3 gousses d'ail, 1 oignon, 2 càs d'huile d'olive,  sel, paprika, noix de cajou et 2 càs de fromage frais, 5 petites tomates cerise.

Pour commencer, tailler une belle courgette du jardin en petits dés, y ajouter l'ail , l'oignon émincé dans un plat allant au four...Saler, arroser avec l'huile et le paprika, mélanger et enfourner à 180° pour une trentaine de minute

Sortir du four et laisser refroidir une quinzaine de minutes. .. Transvaser dans un blender , ajouter les noix de cajou et les tomates puis une càs de fromage frais. Mixer et ajouter le reste du fromage frais au fur et à mesure jusqu'à obtenir la  consistance souhaitée  (donc pas trop liquide pour que ce soit facilement tartinable). Garder au frais quelques heures dans un récipient fermé avant de consommer.

Bon appétit ! !

 PS : il y a, à mon avis, d'autres assaisonnements à tester : herbes aromatiques, épices diversés,  fromage de chèvre ou de brebis .... n'hésitez pas à  partager vos tests en commentaires pour nous inspirer. ..

20170728_234023-1-1

Posté par natmum02 à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2017

Mon pain semi-complet cuit en cocotte

J'ai découvert dernièrement que l'on pouvait faire cuire son pain au four dans une cocotte. ... Il fallait évidemment que je teste cela. ... Verdict : le pain est plus "moelleux" et de ce fait se conserve plus longtemps.

Voilà la marche à  suivre :

D'abord, il faut faire la pâte. Ici c'est la machine à  pain qui travaille mais vous pouvez aussi utiliser votre robot pétrisseur,  vos mains (si vous êtes doués en pétrissage ) ou même votre thermomix ...

Les quantités : 300g d'eau tiede,  1 sachet de levure boulangère Francine  (j'ai testé pas mal de marques et c'est celle ci qui a vraiment de bons résultats ), 500g de farine semi-complète  (on en trouve de plus en plus souvent) et 8g de sel.

Pendant que la pâte se fait , sortir votre cocotte en verre (style pyrex) et découper un rond de papier sulfurisé couvrant le fond de la cocotte et poser le dedans.

Dégazer la pâte,  former une boule et la mettre à pousser dans la cocotte avec le couvercle une heure. .. Grigner et tamiser un peu de farine sur le dessus (facultatif).

20170724_131557Préchauffer  le four à 240° (th8) en mettant dedans un ramequin d'eau... Enfourner la cocotte fermée pour 30 minutes , puis retirer le couvercle et laisser cuire encore 10 minutes pour un pain bien doré. .. Laisser refroidir avant de démouler. .. 

Y a plus qu'à se régaler ! 

20170724_143641-1

Posté par natmum02 à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :