AFFICHE

Ce vendredi, une AMAP locale organisait un ciné débat autour du film "DEMAIN" que j'avais très envie de voir.

C'est donc avec enthousiasme que j'y suis alléee et je n'ai pas été déçue par le film.

Les protagonistes, tout en nous alertant sur les problèmes, sont joyeux, amusants, optimistes et nous présentent leurs solutions avec beaucoup d'humilité et de simplicité.

Les explications sur la situation actuelle et ses conséquences sont un peu "explique moi comme si j'étais un enfant de six ans" et je trouve donc cela très accessible à tout type de public et le propos du film n'a rien de moralisateur et cherche plutôt à nous encourager.

Voilà pour la forme. Pour le fond, le film traite plusieurs thèmes. Je vous propose de les répertorier ici et de vous dire , ce que moi, à mon petit niveau, je compte apporter comme solution !

 

 

 

 

1* Le constat

"Il est simple  : si nous ne changeons pas nos habitudes, nous assisterons au probable effondrement des écosystèmes à l’horizon 2040- 2100."

et 2040, c'est demain !! nos enfants auront l'âge que nous avons maintenant !!

2* L'agriculture

L'agriculture intensive ne nourrit pas la planète. Elle asséche, use, détruit avec un rendement finalement bien moins important que les petits agricultures soucieux de l'environnement, qui se lancent dans le raisonné, et raisonnable avec dans le film, un exemple de permaculture qui a une rentabilité étonnante. On y voit aussi l'exemple de villes qui ont redonné sa place à la nature et au potager, souvent collectif et gratuit.

Mes changements/actions personnels :

- Depuis quelques années, je fais plus attention à mes achats.. je tente au maximum d'acheter auprès des producteurs locaux ... et je vous assure que je ne fais pas exploser mon budget!

Bien au contraire, les 6 oeufs fermiers me coûtent 1 euro (contre 0.33 cts pièce en grande surface). Mon maraîcher a toujours un petit plus à m'offrir comme le bouquet de persil frais (qui ajouterait 1 à 2€ de plus sur mon ticket de caisse). Quand les enfants sont avec moi, ils ont en général le droit à un petit plus à déguster... L'ambiance y est en plus conviviale et vos légumes et fruits souvent bien plus frais et n'ont pas passé la majeure partie de leur vie dans des chambres froides. Les commerçants vous reconnaissent, vous donnent leurs bons plans (maintenant je congèle les feuilles du céleri rave qui parfument à merveille soupes et bouillons), leurs recettes faciles et rapides....

Je prends parfois des quantités plus importantes et je partage avec mon entourage qui en fait de même. Je n'hésite pas à prendre la caisse de fruits abimés pour en faire de la confiture, une tomate cabossée fera la réussite de ma sauce etc. Je peux aussi choisir de ne prendre qu'un oignon si tel est mon besoin sans qu'on m'impose le filet de 1kg.

- Cette année, nous nous lançons dans un mini potager à la maison. Et toute la culture se fera de façon naturelle. Depuis quelques temps, une amie récupère mes épluchures et fabrique du compost, qui va booster ma terre. Si les récoltes sont bonnes, elles seront aussi partagées avec notre entourage.

 

2* L'énergie

Les ressources d'énergie fossile ne sont pas inépuisables, il faut trouver des sources d'énergie alternatives comme les éoliennes, la géothermie... Et bien évidemment, revoir notre façon de consommer l'énergie.

Mes changements/actions personnels :

- Acheter local fait partie de ma façon d'économiser l'énergie ... la salade achetée au maraîcher du coin a moins d'impact que celle produite à des centaines de kilomètres et qu'on a dû transporter jusqu'à moi. (je continue d'acheter des bananes venues des îles quand même hein ;-) )

- Ici, nous n'avons pas de voiture. Nous circulons donc la majeure partie du temps à pied et utilisons les transports en commun.J'admets que cela ne puisse pas toujours être évident mais il faut alors penser au co-voiturage etc....

- Je trie les déchets depuis longtemps. Même quand il fallait les amener aux collecteurs. Je donne ce qui peut être composté à une amie. Et j'évite un maximum les sur-emballages, prend un grand panier pour le marché et y pose les fruits et légumes sans sacsetc...

- Je recycle l'eau quand c'est possible ! Je fais la vaisselle dans une bassine et je jette ensuite l'eau dans les toilettes !! ça fait un rincage gratuit de la cuvette... L'eau de lavage des légumes sert à arroser les plantes....

 

3* L'économie

Des entreprises ont fait le pari de produire "écolo" et au final ont une rentabilité qui n'a rien à envier aux grandes multinationales. C'est l'exemple de Pocheco qui est donné dans le film, une entreprise près de Lille qui utilise toute sa matière première et en recycle même ses déchets pour le chauffage. Des villes ont choisi de créér des monnaies complémentaires qui ont permis de doper l'économie locale.(j'avoue que là j'ai un peu décroché même si le sujet est intéressant). Voilà les exemples du film.

Mes changements/actions personnels :

- Acheter local au maximum pour permettre aux paysans près de chez moi de vivre de leur labeur

- Acheter chez les artisans : le prix de nombreuses préparations charcutières varie peu en comparaison d'une grande surface et mon boucher peut là aussi me donner des astuces pour les consommer.

Nous n'achetons quasiment plus de fromage pré emballé, et privilégions celui à la coupe de notre crémier. Nous n'avons pas un budget extensible, mais je vous assure, qu'en prenant les fromages basiques ou les promotions du moment, nous ne payons pas plus cher qu'en grande surface. Et cela nous a aussi permis de faire de belles découvertes gustatives, car là aussi, l'artisan prendra toujours le temps de vous conseiller.

J'achète mon thé en vrac ici (j'ai la chance d'avoir une boutique dans ma ville).. Avez-vous regardé le prix au kilo d'un thé un peu sympa vendu en sachets en grande surface ? il faut compter une soixantaine d'euros au kilo soit 6€ les 100g. Le thé ne vous coûte donc pas plus cher, il est meilleur. Vous avez toutes les informations pour la meilleure façon de les préparer, et vous évitez les sur-emballages avec un sachet individuel, une fois que vous avez investi, une bonne fois pour toutes, dans une boule à thé (et en plus vous vous faites plaisir parce qu'il y en a vraiment des très sympas maintenant). Votre sachet ne part plus à la poubelle, mais vous compostez les mélanges utilisés. Vous faites travailler l'économie locale, et si en plus, comme ici, vous avez de vrais et sympathiques artisans, vous découvrez de jolies histoires sur la provenance des produits qui vous sont proposés. (et qui sont souvent issus du commerce éthique/équitable).

- acheter et vendre d'occasion, donner : cela évite la surproduction, la surconsommation. Je le fais beaucoup avec les vêtements, ou les livres par exemple.

4° La démocratie

L'idée qui ressort du film et que le "tout pouvoir" aux élus s'épuise et que la gestion peut se faire différemment. L'exemple d'une démocratie participative dans un village de l'Inde a fait ses preuves.

Mes changements/actions personnels :

- participer à la vie démocratique en votant à chaque fois (même si c'est blanc)

- ne pas hésiter à signer les pétitions qui me paraissent essentielles et à les partager sur les réseaux sociaux par exemple

- m'investir dans le milieu associatif  : je l'ai toujours fait et le ferais sans doute encore longtemps. Cela participe à la vie de la Cité.

- militer quand le besoin s'en fait sentir, échanger, débattre pour avancer, évoluer...

 

 

5° L'éducation

L'exemple donné est celui d'une école finlandaise qui a une philosophie qui parait si évidente et qui pourtant est peu mise en place : " apprendre aux enfants comment apprendre, les préparer à la vie. Si une méthode ne fonctionne pas avec un élève, c’est que la méthode ne lui est pas adaptée."

Mes changements/actions personnels :

- j'aspire à une éducation totalement bienveillante. Je sais que le chemin est long, que parfois, je retombe dans mes travers, mais je persiste et même si ce n'est pas parfait, c'est toujours mieux.

- je m'investis auprès de mes enfants, mais aussi des autres (par l'accompagnement scolaire, par la gym) en les respectant et en leur apprenant à se respecter, à respecter les autres mais aussi le monde qui nous entoure.

- je m'interroge perpétuellement sur les améliorations possibles de mon comportement pour faire de mes enfants des adultes responsables, épanouis, respectueux des autres et de notre planète.

Je pourrais aussi ajouter que je fais beaucoup "maison", que je n'investis pas forcément beaucoup en argent pour les cadeaux par exemple, mais que j'y passe du temps en pensant fort au destinataire. Que je cuisine pour le plaisir des papilles de ceux que j'aime, mais aussi pour réduire les déchets en utilisant les restes par exemple.

Ne voyez pas dans cet article, une envie de vous faire la morale... Chacun fait ce qu'il peut avec ce dont il dispose en temps, énergie, argent ou connaissances  (Pas toujours facile d'aller au marché si on travaille par exemple). Je vous livre juste mes réfléxions et quelques pistes pour changer... La liste n'est pas complète, et d'ailleurs le paragraphe suivant en est la preuve.

Ce que je dois encore améliorer :

- Je laisse trop souvent mes appareils en veille. Il va vraiment falloir que je pense à les arrêter complétement.

- Adhérer à une AMAP.

 - Je dois trop régulièrement acheter un sac pour transporter mes courses aux caisses des magasins alors que j'en ai une vraie collection à la maison. 

- Il faudrait que j'arrive à limiter encore plus les achats en "individuel" style compote en gourdes (mais le ti loup ne mange que celles ci pour l'instant), le jus de fruits en briquettes (mais c'est bien pratique quand on sort) etc...

- Convaincre l'homme d'arrêter les dosettes pour le café et de passer au café de l'artisanes pour les mêmes raisons que celles évoquées avec le thé dans le paragraphe économie.

 - Faire notre propre compost. Le changement est en cours puisque nous sommes sur liste d'attente pour obtenir un bac à compost proposé gratuitement par notre mairie. Renseignez vous auprès de votre commune, cela se fait de plus en plus.

- Arriver à être bienveillante avec toutes et tous, en commençant par mes proches.

- Lire tous vos commentaires qui, j'en suis sûre, m'apporteront de nouvelles pistes d'amélioration !