1er mai 1936

Aujourd'hui Alice et Zaza nous proposent de parler du 1er mai : vous nous racontez ce qu'avait ce jour férié de particulier? vous fêtez le muguet? le travail?

Fille et petite fille de militants, mariée à un militant syndical, j'ai toujours baigné dans l'atmosphère particulière du 1er mai ... J'ai toujours vu mon père vendre le muguet pour cette date, aujourd'hui ce sont mes enfants qui voient le leur le faire... Un moyen de faire rentrer un peu d'argent au niveau local pour continuer la lutte ...

Le 1er mai, c'est aussi le moment de se rassembler partout en France et dans d'autres pays pour défendre nos droits de travailleurs, pour ne pas oublier qu'ils ont été chérement acquis et qu'ils sont bien fragiles....

C'est aussi parfois se rassembler pour dire non au rejet de l'autre ... Je garde un souvenir mémorable de ce 1er mai 2002 place de la république à Paris,de cet appel à la résistance contre la haine....

Le 1er mai , pour moi, c'est peut être le jour le plus important pour rappeler  les belles valeurs théoriques de notre pays : la liberté, l'égalité et la fraternité , et  aussi que (même si nous sommes bien chanceux par rapport à d'autres pays), nous ne sommes pas vraiment libres de choisir notre travail, que nos salaires ne sont pas égaux et que l'individualisme ambiant divise les "petits" et fait la force des plus "gros"...